Ce qu'est la Communication NonViolente pour moi :

La pratique de la Communication NonViolente est un art qui me permet de retrouver à chaque instant la conscience de choisir de vivre ce qui est au service de la vie, de l’amour, de l’interdépendance.


Après des études en coopération et relations internationales et un engagement dans des organismes humanitaires, où parfois l’orientation humanitaire s’est fourvoyée dans le politique, je me sentais désorientée.

Lire l’Introduction à la Communication NonViolente de Marshall Rosenberg, a répondu à beaucoup de questions que j’avais sur la façon d’être dans ce monde où cohabitent tellement d’idées et de concepts contradictoires. J’y ai trouvé une pratique pour me libérer du 
«pour/contre », « juste/faux » et retrouver ma capacité de répondre aux aléas de la vie avec choix et conscience.

Formatrice certifiée auprès du Centre pour la Communication NonViolente (cnvc.org) je vis et pratique la CNV depuis 2008. Demeurant aux Etats-Unis jusqu'a récemment, j'ai pu, la-bas, travailler dans des lycées avec les jeunes et surtout avec le personnel enseignants et administratifs. J'ai également soutenu des familles pendant des camps de CNV pour les familles. Je pense qu'il est essentiel d'aider les enfants depuis la naissance à ressentir honnètement leurs émotions, à les reconnaître. Mon espoir est qu'avec cette apprentissage d'accueil de ce qui nous anime les nouvelles générations auront l'élan de changer les fonctionnements déletères dans lesquels nous vivons.
Au niveau individuel, j'ai animé de nombreux stages et groupes de pratique pour accompagner dans la durée l'intégration de la NonViolence.
Praticienne de l’Ennéagramme, et certifiée en coaching empathique, j’aime partager des outils simples et efficaces pour créer des connexions solides et heureuses, ou chacun peut vivre ses valeurs avec force et liberté. 

Mère de trois garçons, maintenant jeunes adultes, j’apprécie encore tous les jours les possibilités de connexion et de résolution de conflits qu’offre la pratique de la CNV.  Nous avons ainsi pu traverser les tourments de l’adolescence dans le respect et l’authenticité de chacun.

Je suis également passionnée par la mise en œuvre de pratiques restauratives, et de justice restaurative, qui offrent la possibilité aux personnes responsables d’actes illégaux ou insécurisants de reconnaître leurs actions, de faire amende et de reprendre leur place dans la collectivité. La justice restaurative offre aussi aux victimes d’être entendues et de pouvoir faire le deuil de l’évènement pour continuer et avancer.

Vivre la CNV me permet également de reconnaître les systèmes sociétaux qui nous emprisonnent dans des comportements violents tels que le racisme, le sexisme. Les conditionnements que nous subissons dans notre famille, à l’école, dans les médias nous éloignent de notre nature empathique, de notre capacité à ressentir de la douleur quand nous voyons se commettre injustice et oppression. Par la pratique de la CNV, je choisis de revenir constamment à mes besoins, pour me libérer de mes préjugés, des croyances que j’ai internalisées et qui peuvent controler mes réactions, pour retrouver des choix au service de la vie. 

MA VISION : 

Un monde où la dignité, l’amour et la confiance sont au cœur de toutes relations !